Cabinet Yann Botrel

dépression

  • Ce qu'il faut savoir sur la dépression saisonnière

    Depression lyon

    La santé de l'homme est souvent soumise à des maladies. Certaines maladies ont une fréquence ou saison d'apparition chez l'homme. C'est le cas de la dépression saisonnière. Elle est en vogue et fait plusieurs victimes dans le monde. Pour plusieurs raisons, l'homme en est atteint et subit ses dommages. Ainsi, on se demande quelles peuvent en être les causes de ce mal ? Comment se manifeste-t-il ? Quelles sont les solutions à employer contre cette maladie ? Lisez cet article pour en savoir plus.

    Définition de la dépression saisonnière

    La dépression saisonnière est une maladie qui affecte le cerveau. C'est un trouble affectif que l'homme rencontre suite au déficit de lumière naturelle. Elle apparaît chez l'individu à un moment fixe de l'année, raison pour laquelle on l'appelle dépression saisonnière. Le plus souvent, cette maladie surgit en hiver. En effet, les journées sont très courtes en hiver, ce qui est dû à l'absence de lumière. Selon la médecine, on parle de dépression saisonnière lorsqu'elle survient chez l'individu pendant deux saisons consécutives.

    Quelles sont les causes de la dépression saisonnière ?

    Comme on l'a souligné précédemment, la dépression saisonnière est le fruit de la baisse de luminosité chez l'homme. En effet, il y a des gens qui sont très sensibles à l'obscurité. Ainsi, quand la lumière est presque absente, la mélatonine est affectée. Or, la mélatonine est un neuromédiateur dans le cerveau humain qui se charge de la régulation du rythme circadien pertinent. Cette mélatonine est le plus souvent déclenchée sous l'effet de la lumière sur la rétine. Ainsi, les patients observent leur horloge biologique interne se dérégler. À cet effet, les patients se retrouvent progressivement dans la dépression saisonnière.

    Quels sont les symptômes de la dépression saisonnière ?

    La dépression saisonnière a des signes qui la font remarquer chez l'individu. Au nombre de ces symptômes, il faut noter que le patient pressent la fatigue. Il est tout le temps fatigué et manque d'énergie pour réagir de façon prompte face à une situation. De même, le sujet souffrant de ce mal est souvent irrité. Si vous souffrez de ce mal, vous aurez aussi des troubles de l'humeur, ce qui vous plongera dans une tristesse permanente. Par ailleurs, la dépression saisonnière se fait remarquer aussi par la baisse de libido chez l'homme. Ainsi, l'homme a de difficulté à se mettre en érection malgré les stimulations à lui faites.

    Un autre symptôme de la dépression saisonnière est la dévalorisation de soi. Autrement dit, le patient n'a plus aucune estime pour lui-même. Sa vie n'a plus de valeur à ses yeux et il préférerait même mourir que de vivre. Aussi, ce mal se traduit par le manque de concentration. Une fois que vous en êtes atteints, vous aurez du mal à se concentrer pour mieux réfléchir face à une situation et se décider. De même, le manque d'envie atteint son paroxysme si vous souffrez de la dépression saisonnière.

    Qui faut-il consulter en cas de dépression saisonnière ?

    La dépression saisonnière est un mal que peut diagnostiquer un médecin généraliste. Mais eu égard à la subtilité de ce mal, il est préférable de faire recours à un psychiatre. En effet, les psychiatres sont mieux outillés pour détecter ce mal. À l'aide des séances de la luminothérapie, ils peuvent faire la nuance du type de dépression que souffre le patient. Ainsi, s'il s'agit réellement de la dépression saisonnière, les séances de luminothérapie vont le confirmer.

    À quel moment faut-il faire un test sur la dépression saisonnière ?

    Le test sur la dépression saisonnière ne doit pas se faire de façon maladroite. Il faut donc prendre le soin d'analyser le mal dont on souffre. Ainsi, quand vous verrez que les symptômes suscités se retrouvent à votre niveau, alors vous pouvez consulter un médecin qui saura vous orienter. Le diagnostic se fait en posant des questions au patient sur les manifestations de ce trouble dans son organisme. Vous pouvez aussi faire ce test quand vous constatez que le mal se met à troubler considérablement votre vie quotidienne. On peut aussi diagnostiquer ce mal en faisant l'hypnose.

    Comment lutter contre la dépression saisonnière ?

    La lutte contre la dépression saisonnière passe par l'association de la psychothérapie et la luminothérapie. La luminothérapie permet essentiellement de compenser le manque de lumière sur la rétine. Pour y parvenir, les psychiatres soumettent les patients à des séances qui sont faîtes tous les matins à partir du mois d'octobre et de novembre. L'objectif est d'éviter l'obscurité dans la vie du patient tout en la remplaçant par la lumière. Ce traitement se poursuit le plus souvent jusqu'au printemps. Aussi, le patient dans sa maison, peut marcher sous le soleil tous les matins afin de cumuler assez de lumières sur sa rétine.

    Par ailleurs, il est demandé aux personnes souffrant de la dépression saisonnière de consommer la vitamine D. En la prenant, cela agit sur le moral de l'individu. Aussi, les capacités de concentration et de mémoire sont améliorées par la consommation de la vitamine D. Un traitement médicamenteux peut être privilégié quand la dépression s'avère très sévère chez le patient.

    Dans l'objectif de lutter contre la dépression saisonnière, il est aussi demandé aux patients de changer leur cadre de vie en temps d'hiver. En effet, comme l'absence de lumière est la cause de ce mal, il urge donc de choisir un milieu plus éclairé. Ainsi, vous pouvez opter pour les destinations les plus soumises aux rayons solaires. Si votre pays est soumis à des variations de climat et de température, vous pouvez se déplacer à l'intérieur du pays pour atterrir dans la zone le plus favorable. S'il y a lieu que vous sortez carrément du pays pour profiter d'autres horizons rentables à cet effet, vous pouvez le faire.

    Quelles sont les conséquences de la dépression saisonnière ?

    La dépression saisonnière comme on l'a mentionné plus haut a des symptômes très graves sur la vie de l'homme. Ainsi, quand le traitement échoue, certains patients perdent le goût de la vie. Ils ne sont plus motivés à vivre comme les autres. Ils vivent dans le désespoir et se négligent complètement. Du coup, certains patients sont même poussés vers le suicide. De même, on a du mal à appartenir à la société.

  • La dépression

    Vous avez des insomnies. Il vous arrive d’être anxieux ou de d’avoir une humeur très changeante. Vous êtes permanemment triste. Vous avez l’impression que votre vie n’est que malheur. Il se pourrait que vous soyez dépressif. La dépression est un mal mental qui rend inactif et mélancolique. 

    Selon l'OMS, plus de 300 millions de personnes en souffrent dans le monde. Bien qu’il existe des traitements efficaces, c’est la deuxième cause de mortalité. Surtout dans le rang des jeunes de 15 à 29 ans. Dans les cas graves la dépression peut conduire au suicide ou à d’autres troubles mentaux irréversibles. Il est donc profitable de savoir ce que c’est que la dépression. Quelles sont les sources de cette affection ? Également, informez-vous des différents indices qui la sous-tendent et des traitements existants à cet effet.

    Hypnose lyon 1

    Comment savoir que vous souffrez de la dépression

    Selon l’OMS, la dépression est un trouble mental caractérisé par la tristesse, la perte d’intérêt ou de plaisir. L’individu souffrant de la dépression ressent de la culpabilité et a une faible estime de lui-même. Il a des troubles du sommeil et de l’appétit. Il est constamment fatigué et manque de concentration. 

    Généralement, une personne est dépressive lorsqu’elle ressent ces troubles sur une longue durée ou de façon récurrente. Il ne s’agit donc pas des moments d’angoisse passagers liés à des situations difficiles que tout le monde traverse. Une personne souffre de dépression quand elle est malheureuse sans raison. Elle est ennuyée et se dévalorise sans raison et tout ceci pendant des semaines ou des années. 

    Notez que vous pouvez consulter un médecin ou un hypno thérapeute afin de vous faire diagnostiquer.

    Quelles sont les causes de la dépression ?

    Scientifiquement, la dépression n’a pas une cause précise. Mais elle peut avoir une origine génétique. Ça peut être l’expression d’un problème biologique lié au cerveau. Les mésaventures de la vie peuvent aussi expliquer l’état de la dépression.

    Les causes liées aux gènes

    Une personne qui souffre de la dépression peut transmettre le gène à sa progéniture. Donc une personne dépressive pourrait avoir contracté le gène porteur de dépression d’un parent. Cependant il faut noter que les scientifiques n’ont pas encore découvert ce gène porteur de dépression. Les recherches continuent afin de parvenir à ce résultat.

    Les causes liées au cerveau

    Le cerveau est complexe et contient de nombreux neurotransmetteurs. Un mauvais équilibre de ces neurotransmetteurs perturbe le fonctionnement des neurones. Certaines pilules hormonales dérèglent aussi le fonctionnement des neurones entraînant ainsi la dépression.

    Les mésaventures de la vie

    La perte d’une personne proche ou toute autre blessure profonde peut entraîner la dépression. Une maladie récurrente, les mauvais souvenirs de l’enfance. En somme des traumatismes qui vous maintiennent dans un état de stress et d’anxiété.

    Traitement de la dépression par l’hypnose

    À Lyon l’hypnose est un traitement efficace contre la dépression. L’hypnothérapeute vous rencontre et s’entretient naturellement avec vous. À la première séance, l’objectif du thérapeute est de constater votre niveau de dépression. Au cas où ce niveau est critique, un médecin vous est recommandé. L’hypnose vous permet de mieux vous sentir. Ça vous guérit de tous les symptômes liés à la dépression. Notons qu’elle est généralement associée à un traitement médical. 

    À Lyon l’hypnose pratiquée touche même à l’inconscient du patient. Elle améliore son état mental. L’autre principe particulier est l’orientation de son attention. En effet, un travail est fait sur le patient afin qu’il ait des pensées positives et qu’il évite celles négatives. Concrètement, l’hypnose libère le patient et le détend accompagné par des exercices de respiration. Du coup, l’intensité de l’activité nerveuse chute et s’améliore.

    Les avantages de l’hypnose

    L’hypnose à Lyon travaille votre estime de soi. La baisse de la confiance est un symptôme phare de la dépression. Compte tenu de son niveau d’ancrage, le thérapeute définit le nombre de séances qu’il faut. Autre symptôme traité est les troubles physiques provoqués par la dépression. L’hypnose rend le patient bien physiquement. Elle permet aussi de mettre en vue les causes profondes de votre état. Ainsi le traitement est personnalisé et mieux adapté au patient.

    Autres traitements liés à la dépression

    Outre l’hypnose, la thérapie cognitive et comportementale (TCC) est utilisée pour guérir la dépression. Ce traitement permet d’améliorer convenablement vos complications relationnelles. Vous avez ainsi le plaisir de vivre pour toujours sans avoir peur de rechuter. La thérapie cognitive et comportementale améliore votre sommeil. Il faut noter qu’elle peut être suivie de la prise des antidépresseurs. Ces médicaments réduisent l’anxiété, le stress et autres troubles. La TCC se pratique suivant plusieurs étapes afin d’espérer un bon résultat.

    Comment se pratique la TCC

    Pour avoir un changement du patient, des étapes classiques existent qu’il faudra suivre. Le premier principe est la prise de contact. Cette étape permet de rencontrer le patient et d’écouter sa plainte. 

    Ensuite vous devez prendre connaissance des motivations de changement désiré par le patient. Cette étape permet au soignant et patient d’harmoniser leurs objectifs. Cette étape permet aussi de voir à quel degré le patient est conscient du changement qu’il s’apprête à opérer dans sa vie. L’analyse fonctionnelle. Le soignant fait un diagnostic des troubles du patient. Il personnalise le diagnostic pour ne pas tomber dans le copier-coller. Il émet des hypothèses qu’il communique au patient. C’est l’étape de la restitution au patient. Il lui explique de quoi il souffre et l’informe du cheminement qu’il va suivre pour aller mieux.

    Autres étapes de la TCC

    Après avoir informé le patient de vos hypothèses, vous l’associez pour définir les priorités. Généralement, plusieurs maux sont diagnostiqués, vous avez besoin de lui pour établir les plus importants. Vous procédez donc à une hiérarchisation. Et vous lui dites tout ce qu’il aura à apprendre pour lutter contre ses maux. Ensuite l’étape de l’évaluation de l’efficacité. En premier lieu, vous évaluez la meilleure méthode à adopter pour un traitement efficace du patient. Voir constamment l’évolution de la guérison afin d’ajuster les stratégies thérapeutiques au fur et à mesure que les séances passent. Après la guérison, assurez-vous qu’il ne rechute pas. De temps en temps, il faut avoir des séances pour vérifier.

    La Dépression touche la grande majorité de la population dans le monde. Principalement les jeunes sont concernés. Elle se manifeste à travers plusieurs symptômes qui peuvent conduire à la mort notamment le suicide. Mais il existe plusieurs traitements efficaces qui guérissent les patients : la prise en charge par un médecin, l’hypnose et la thérapie cognitive et comportementale.