Cabinet Yann Botrel

hypnothérapie

  • Hypnose et douleur

    La douleur serait à l’origine de près de deux tiers des consultations médicales, c’est pourquoi elle est l’objet de nombreuses études

     

    Douleur

    Lire la suite

  • Comment savoir si on est dépendant ?

    Comment savoir si on est réellement dépendant d'une substance (ou d'un comportement) ? 

    Est ce que l'on en abuse simplement ? (mésusage)

    Est-ce que l'on peut maîtriser sa consommation ?

    D'une manière simplifiée, on est dépendant lorsque l'on est passé d'une consommation plaisir à une consommation besoin. Lorsque le produit ou le comportement a pris une telle place que cela devient quasiment le seul centre d'intérêt. Parfois ce sont les autres qui alertent. 

     

    Lire la suite

  • Le psychiatre Milton Erickson (hypnose Ericksonienne)

    Milton Erickson est un psychiatre Américain qui a révolutionné la clinique de l'hypnose. Il est considéré comme un pionnier des thérapies brèves. Atteint de poliomyélite, il était comme enfermé dans son corps et c'est à ce moment qu'il a développé l'auto hypnose. Il passera plus de 8 mois alités avant de trouver les ressources nécessaires pour "reprendre vie".

    Il fut un brillant psychiatre et développa ses recherches sur l'hynose, reconnu pour être un brillant thérapeute doté d'une intuition thérapeutique hors norme. Il était réputé pour soigner avec des métaphores. 

    L'un des grand principe de Milton Erickson est que chaque patient dispose de lui-même de toutes les ressources pour changer. Le thérapeute est alors en "position basse" et accompagne le patient de manière humble. 

    Milton Erikson est mort en 1980, laissant derrière lui un héritage important pour grand nombre de psychiatres, psychologues et thérapeutes. 

     

    Addictologue Lyon - Addictologue Rhône

    Yann Botrel pratique au cabinet à Saint Genis Laval proche d'Oullins et Lyon l'hypnose Ericksonienne ayant suivi un cursus de technicien, praticien et maître.

    L'hypnose est un formidable outils pour les centres d'addictologies et addictologues dans le traitement des dépendances.

    Lire la suite

  • Les vertus de l'hypnose Ericksonienne

    Les vertus de l'hypnose Ericksonienne ne sont plus à démontrer : développement des potentiels, traitement des pathologies psychologiques et psychosomatiques, travail de deuil ou encore prise en charge des phobies et traumatismes, analgésie : ses indications sont donc multiples.

    L'hypnose est également un formidable complément de l'addictologie, spécialité médicale liée aux dépendances (tabac, alcool, drogues illicites, médicaments, jeux, écrans...).

    Lire la suite

  • Histoire de l'hypnose

    En 1878, le professeur et médecin français Jean-Martin Charcot réhabilite l'hypnose comme sujet d'étude scientifique en la présentant comme un fait somatique pathologique propre à l'hystérie8,9.

    L'histoire de l'hypnose dépasse de beaucoup celle de la psychothérapie. Cette vieille pratique a toujours « flirté » avec les frontières entre sciences, occultisme, spectacle, thérapie, etc. Son utilisation dans un cadre thérapeutique a ainsi toujours été source de controverses, sans doute parce que la thérapeutique elle-même est prise dans ce même jeu des frontières : entre thérapeutiques officielles « scientifiques », thérapeutiques traditionnelles, thérapeutiques spirituelles, etc.

    Une des controverses qui ont traversé les pratiques hypnotiques est rapportée par Bertrand Méheust dans son travail sur le courant du magnétisme animal (Mesmer, Puységur…).

     

    Lire la suite